Prince is our Franz Kafka — Quartz

Shortly before succumbing to tuberculosis in Prague in 1924, Franz Kafka penned a letter to his friend, Max Brod, asking for all his unpublished work—manuscripts, diaries, private letters, sketches, and all—to be “burned unread.” Kafka died, the letter was discovered, and Brod promptly ignored it. Thanks to him, stories such as The Trial and The…

via Prince is our Franz Kafka — Quartz

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s