deux fois

« On se connaît tous les deux, je crois ». Le président Haouy dévisage un des deux prévenus qui sont devant lui, dans le box du tribunal de Nancy. L’intéressé, Anthony, un grand échalas d’une trentaine d’années, hoche la tête : « Oui, on s’est vu il y a trois jours… Vous m’avez relaxé »……Lire l’article […]

via Nancy. Relaxé deux fois en trois jours ! — Revue de presse

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s